Avoir des données fiables



Il faut avoir des données fiables pour gérer la congestion routière et les gaz à effet de serre (GES). Cette évidence, on ne devrait pas avoir à l’écrire dans une chronique en cette ère de réchauffement climatique.
Or, au Canada, ces données fiables sur l’utilisation des véhicules automobiles n’existent pas. Aucun organisme ne recueille adéquatement des données sur la consommation hebdomadaire de carburant des véhicules ni sur la fréquence d’utilisation de ces véhicules.
Lire l’intéressant article de Francis Vailles paru dans le journal « La Presse » du 17 janvier 2020
Ange Pasquini
Author: Ange Pasquini

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.