Micro-One-Ecotrace est le concept de véhicule péri-urbain à l’horizon 2025
Chronologie du développement
Après les essais d’évaluation de Micro-Zéro il est tout de suite apparu le besoin de concevoir  un véhicule ayant la capacité de transporter 2 passagers ce qui a conduit tout naturellement à imaginer le concept Micro-One-Ecotrace.
2004 – Acquisition du Maxi-scooter Aprilia 2004 de 200 cc (6 000 $ CAD), pour l’évaluer sur route tel quel, sans modification.
2005 – Première modification du scooter par le démontage et l’agencement des sièges conducteur et passager et réalisation du dossier de présentation. Le but recherché est de concentrer et répartir le système d’équilibre de Micro-Zéro de chaque coté du passager car le système de Micro-Zéro occupait la place du passager.
2006 – Adaptation et montage sur le scooter des sièges type « Quetzal » et début des essais routiers pour évaluation du confort.
2007, 2008 – Ces essais routiers conduisent à prendre la décision de rallonger le scooter de 30 cm au milieu et donner plus d’espace « cabine » afin de pouvoir  étendre les jambes du conducteur pendant de longs parcours. A la limite d’inclinaison de 35 degrés du véhicule les jambes de maintien du véhicule avec leurs roues encastrées  touchent le sol.
2009 – Pour éviter de perdre de l’espace de stationnement avec l’ouverture des portes, je pense à faire une cabine pivotante comme sur les camions et je décide de faire une maquette prototype avec du corroplast et des fenêtres en polycarbonate. Après tout des heures de recherche et travaux j’abandonne l’idée car  beaucoup de stationnements couverts trop bas (limite en stationnement est en moyenne à 1,90 m) rendent impossible l’accès à Micro-One dont le débattement du capot  relevant nécessite 2,5 m.
Concours avec l’application pour Virgin Earth Challenge ‘’sur la réduction des gaz à effets de serres’’ premier prix 25 millions. Disqualification de Micro-One qui réalise  pourtant une réduction de 80% de CO². Le concours spécifiait que l’appareil doit retirer ou séquestrer le CO² de l’atmosphère. Trois mois de travail sur Virgin effectuait pour rien  (présentations rapports et autre).
2010 – Retourne avec les portes et réduit la longueur de la cabine de 15 cm et modifie l’emplacement du silencieux à l’horizontal. En même temps je rédige une présentation pour le projet One Drop de Guy Laliberté j’ai rencontré le VP du Cirque du soleil et semble très intéressé par le projet. Alors je monte un dossier avec les données de pollution de l’eau engendré par les sables bitumineux, car One Drop veulent sauver L’eau. Trois mois encore à monter cette présentation. Je croyais que c’était la bonne fois car le VP de One Drop m’a mentionné qu’il pourrait investir dans mon projet jusqu’à 100k$. Ça m’a donné de ailes pour un bout, mais après 6 mois de rencontre il on abandonné le projet One Drop pour se concentrer dans les spectacles.
2011 – Remaniement du système de maintient relié mécaniquement en avant et en arrière par un levier. Réalisation de la maquette fonctionnelle et optimisation de l’intérieur de la cabine.
2012 – Système de maintien redéfini et devient indépendant l’avant par rapport à l’arrière. Inverse le sens des bras de maintien à l’avant car ils servent seulement à l’arrêt. Raccourcit encore la longueur du véhicule de 15 cm et abandonne l’idée de s’allonger les jambes et retour à l’idée de prendre un Maxi-scooter de base pour Micro-One. Le système de maintien est assez complexe et cherche toujours une méthode plus simple la logique du système de contrôle est trop sophistiqué.
2013
Son avant est aménageable ➔Voir la vidéo.
Sa conduite est simple ➔Voir la vidéo.
Accessible il assure un certain confort dans la position des jambes ➔Voir la vidéo.